Gignac : Un seul être vous manque ...

Publié le par Garion

Il y a des joueurs qui font ou incarnent à eux seuls une équipe. André-Pierre Gignac est de ceux là. Mais suite à une blessure le 7 février dernier lors de la confrontation contre Lyon au Stadium (0-0), le TFC doit composer, non sans mal, sans son artificier maison. Ce sera de nouveau le cas ce dimanche soir face à l'OM.

Gignac moins fort que l'an dernier ?

Le meilleur buteur de L1 version 2008/09 (24 buts) n'a trouvé jusqu'à présent que 6 fois les filets adversaires. Sur un plan comptable, Gignac présente un rendement plus faible que l'an passé. C'est un fait. Mais le nombre de buts inscrits, ne traduit pas forcément l'énorme travail effectué en amont par l'international français. Si l'on prend, pour argumenter cette idée, le fait que Gignac est le joueur qui a le plus tenté (122 tirs dont 41% cadrés), il ne fait pas de doute que le natif de Martigues est toujours redouté et redoubale. A une exception : "Je suis un peu déçu pour Dédé. Il a perdu un peu de sa baraka de la saison passée" a concédé Alain Casanova fin janvier.

Les statistiques plébiscitent le buteur toulousain

Les chiffres sont formels. L'ex « merlu » est incontournable, sans lui, c'est toute l'équipe qui va moins bien. Pour preuve, avec Gignac cette saison, en Ligue 1, le Téfécé a engrangé 1.43 points par match. En son absence, les Violets doivent se contenter d'un 1.00 point par rencontre.

De plus, cette statistique est corroborée par celle du nombre de buts inscrits par le TFC. Là encore, la moyenne s'élève alors à 1.09 buts/match avec lui contre 0.5 but/rencontre lorsqu'il ne joue pas. Voilà une preuve de plus de la Gignac-dépendance.

Gignac fait toujours l'unanimité !

L'ex-Lorientais est un titulaire indiscutable et indispensable dans le schéma de jeu du TFC. Mais il est plus qu'un simple buteur, c'est une "locomotive" qui tire le groupe vers le haut. Dany Nounkeu, fraîchement arrivé à l'intersaison, n'hésite pas à aller plus loin et à dire de lui qu'il est "un peu l'âme du club." Tout en poursuivant dans les colonnes du Figaro : "avec lui sur le terrain, on aborde les rencontres plus sereins." Voilà une belle forme de considération, qui démontre bien la place centrale qu'occupe André Pierre Gignac au sein de l'effectif téféciste.
 
Kazim et/ou Dupuis ont encore un match à tenir

Quand Gignac s'est blessé aux adducteurs, le TFC pouvait encore espérer accrocher quelque chose en Coupe de France ou en championnat. Mais l'officialisation de son absence contre l'OM ce week-end va de nouveau être compliquée à pallier. Ni Kazim, ni Dupuis n'ont pu suppléer efficacement "APG".  

Alors, lorsque « Dédé » reviendra (contre Rennes ?), il n'aura certainement plus rien à « jouer » avec le Tèf, si ce n'est un billet pour s'envoler en Afrique du Sud le 11 juin prochain. "J'ai envie d'aller en Coupe du Monde ! C'est mon objectif. Il me reste deux moi pour être décisif" a-t-il déclaré sur TFC TV. Espérons que si voyage il y a, celui-ci ne lui donnera pas des idées pour aller poser ses valises ailleurs que sur les bords de la Garonne en vue de la saison prochaine. Pour l'heure, le retour du "goléador" est attendu comme le messie par tout le Stadium.
(Source : alleztfc.com)

Publié dans André Pierre Gignac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article